Inspirations repas (23): bye bye 2020

Coucouuuu ! Avant toute chose je voulais vous souhaiter à tout.e.s une excellente année 2021 ! Qu’elle soit remplie de jolies découvertes, de douceur, d’amour et de bonne nourriture végane ! J’espère que vous allez tout.e.s bien, que vous avez passé de belles fêtes de fin d’année. Pour ma part, tout s’est bien passé, et j’ai pu préparer de très bonnes choses véganes à manger tout au long du mois de décembre et pendant/après les fêtes, donc je voulais absolument vous montrer ça ! Lire la suite

Inspirations repas (15) : un mois de décembre sans queue ni tête

Hellooooo ! Je suis super heureuse de recommencer à publier après ces quelques semaines de vacances que je me suis accordées. J’espère que vous allez tout.e.s bien, que vous avez survécu aux fêtes de fin d’année (peut-être même que vous en avez profité !). Je vous souhaite une excellente année, qu’elle soit remplie de santé, d’amour, de découvertes et – bien évidemment – de bons petits plats végans hihi.

Je reviens aujourd’hui pour vous présenter le meilleur de ce que j’ai mangé au mois de décembre. Ce dernier mois de l’année 2019 a été quelque peu chaotique, car j’ai beaucoup bougé : je suis montée à Lille, retournée à Ljubljana, rentrée chez moi, montée à Paris : bref, pas de tout repos, mais c’était tout de même très cool ! Et puis ça m’a permis de revoir pas mal d’ami.e.s et de manger dans quelques restaurants bien sympas et de préparer de bonnes choses à manger. Lire la suite

Réflexion (4) : Des fêtes de fin d’année sans cruauté ?

Les fêtes de fin d’année, que ce soit Noël ou le nouvel an, sont une occasion pour se retrouver avec sa famille, ses ami.e.s, avec nos proches, les gens qu’on aime, de cuisiner ensemble, de s’offrir des cadeaux, de rester au chaud et de manger de bonnes choses pour celleux qui en ont la chance. Pourtant, les fêtes de in d’années, et là je ne vous apprend rien, riment aussi avec « viande ». Avec « huîtres », « crustacés », « pâté », « foie gras », avec « saucisson », avec « dinde », « chapon », et tout un tas d’autres « mets » que je ne cite pas car je n’ai même pas ici envie de me creuser les méninges pour lister ces animaux par millions que l’on tue et que l’on sert pour les fêtes en les appelant par des noms tous plus adoucis les uns que les autres. Lire la suite