Les indispensables à avoir dans son placard pour manger vegan simplement

Saluuut ! J’espère que vous allez tout.e.s bien en cette semaine dernière semaine d’été. Il y a quelque jour, j’ai recommencé à vivre à Lille, et donc à acheter ma propre nourriture et faire mes propres courses. Comme j’ai du vraiment acheter les basiques que j’utilise pour cuisiner, je me suis dit que c’était une très bonne occasion pour vous montrer ce qu’il faut avoir dans sa cuisine pour cuisiner facilement de bonnes choses véganes (après ça vous n’aurez PLUS d’excuse niahahah). Lire la suite

Mon gratin de courge spaghetti façon carbonara

Il faut que je vous raconte une histoire. Un jour au en me baladant comme chaque dimanche au marché de Wazemmes à Lille, j’ai acheté une courge toute jaune et toute belle, toute ronde aussi qui me tentait bien. Quelques jours après en la faisant cuire (dans l’eau bouillante avec la peau pendant une vingtaine ou trentaine de minutes) je me suis rendue compte que j’avais en fait acheté… Une courge spaghetti ! C’est une espèce de courge qu’on trouve chez les producteurs locaux ou dans les magasins bio, pas trop dans les supermarchés car elle est beaucoup moins connue. J’en avais déjà entendu parlé (rapidement) mais jamais je n’en avait mangé…

J’ai goûté et dans ma tête ça a été le : vide. Je trouve que la courge n’avait pas le goût habituel de butternut ou de potimarron ou encore de potiron et donc je ne savais pas du tout avec quoi la cuisiner, avec quelles saveurs la marier…

J’ai donc du demander de l’aide : mon père m’a envoyé différentes recettes, de soupes, de gratins, et j’ai vu la recette de gratin de courge spaghetti avec de la crème, des lardons, des œufs… bref pas très vegan tout ça. Néanmoins, rien ne m’arrête pour véganiser des recettes, j’ai donc tenté de reproduire le gratin mais de façon absolument végane et beaucoup moins grasse que si ça ne l’était pas. Cette tentative a bien réussi et le défi est relevé, et je vous partage donc la recette aujourd’hui ci-dessous 😉

Ingrédients :

  • Une courge spaghetti précuite
  • De la chapelure
  • De la crème de soja
  • Deux blocs de tofu fumé
  • Du poivre, du sel
  • Un oignon

Recette (pour 2 personnes):

  • Préchauffer le four à 180°C
  • Dans une poêle, faire revenir l’oignon dans un peu d’huile d’olive
  • Couper les blocs de tofu en allumettes ou en cubes et les faire revenir avec l’oignon
  • Une fois le tout bien grillé, ajouter la chair de la courge déjà cuite et écrasée (pour que les spaghetti apparaissent) et faire revenir jusqu’à ce que l’eau soit évaporée
  • Ajouter la crème de soja, le sel, le poivre
  • Verser dans un plat à gratin, bien répartir et saupoudrer de chapelure sur le dessus
  • Enfourner et laisser cuire environ 20 à 30 minutes.
  • Lire la suite

    Une semaine dans mon assiette (1.0) : l’automne m’inspire! 🍁🎃

    Aller courage aujourd’hui c’est vendredi et demain c’est le weekend ! Pour ce dernier jour de la semaine, voici comme chaque semaine mon petit article du jour…

    La dernière fois je me promenais dans la bibliothèque quand mes yeux sont tombés sur un rayon rempli de… livres de cuisine !! Moi qui suis hyper fan des livres de cuisine (j’adore les feuilleter ça me donne plein d’idées), j’en ai emprunté un de Marie Laforêt, afin de m’inspirer un peu des recettes de cette cuisinière végane très connue.

    Cette semaine, j’ai énormément cuisiné j’avoue (plus que d’habitude), je pense que c’est du au fait que j’étais malade : quand je ne me sens pas bien je cuisine et ça me réconforte et tout va mieux après ! De plus, l’automne m’inspire énormément niveau cuisine avec tous les ingrédients de saisons et les saveurs automnales dont je suis absolument amoureuse.

    Il s’agit donc d’un article un peu spécial aujourd’hui, qui ouvre une nouvelle catégorie. Voici des photos de mes plus beaux repas de la semaine passée (bien sur ce n’est pas une liste exhaustive ce que je mange n’est pas toujours aussi beau, j’ai sélectionné le meilleur ahah). je vous emmène donc avec moi, une semaine dans mon assiette. J’espère que les photos de mes préparations (plus ou moins bien présentées lol), vous donneront quelques idées !

    Je ne vais pas écrire ici chacune des recettes mais si vous désirez que je vous l’écrive pour un plat en particulier n’hésitez pas à me le dire… ça fera l’objet d’un prochain article ! L’objectif de cet article est vraiment de vous présenter ce que j’ai fait et de vous donner de l’inspiration !

    J’avais préparé des cookies très rapides à base de banane et flocons d’avoine (recette de La Fée Stéphanie) en début de semaine. Il m’en restais quelques un, je les ai donc cassés sur une base de yaourt de soja+sirop d’érable, j’ai ajouté une demi banane, du raisin, des noisettes et un peu de cannelle : c’était trop bon ! J’aime bien me faire ce genre de petit déjeuner le matin, c’est rapide, simple, frais et délicieux.

    La recette ci-dessus est une recette que j’ai vu passer sur une chaîne youtube (celle de Rachel Ama, vraiment une perle !). Ce sont des « Pâtes au thon » véganes, bizarre dit comme ça, je sais. En fait on utilise des cœur de palmier que l’on écrase et qu’on fait mariner dans la sauce soja (c’est dingue comme ça ressemble à du thon après la cuisson !!). La sauce était délicieuse, je re tenterai en gratin avec des gnocchis, et du fromage vegan gratiné sur le dessus, ça peut être canon ! La photo n’est pas très belle je m’en excuse mais c’était bien meilleur que ça en a l’air hihi.

    Un midi, j’ai préparé des galettes façon « steak » végétales, à base de lentilles et de flocons d’avoine. Ils étaient très bon mais sont encore à améliorer (je publierai la recette quand j’aurai trouvé le graal eheh). J’ai accompagné ces steaks des dernières courgettes que j’ai trouvé au marché ainsi que de frites de patate douce blanche (oui oui ça existe), rôties au four avec de l’huile et des épices à chorizo (miam). Avouez que ça ressemble quand même pas mal à de vrais steaks hachés ahahah.

    Petite photo que j’ai prise au goûter, j’avais fait des petits muffins. Les gâteaux ronds dans le bol sont de petits biscuits italiens à la pâte à tartiner.

    La semaine précédente au marché de Wazemmes, j’avais acheté un morceau de potion au marché. J’ai donc préparé un velouté de potiron : potiron cuit, lait de coco et curry/quatre épices. J’ai également ajouté des pois-chiches grillés sur le dessus, ça allait parfaitement avec ! Avec un peu de pain à la figue toasté qu’il me restait… un régal !

    Cette recette de tarte, je l’ai trouvée dans le livre de Marie Laforêt (« Tarte à l’indienne ») mais je n’ai pas suivi exactement la recette : j’ai fait une pâte brisée moi même (recette dans le livre), je l’ai trouvée d’ailleurs très bonne, j’ai ajouté des courgettes, de la crème et des épices et hop au four, accompagné d’une salade c’était parfait !

    J’ai également fait un wok un midi : il me restait un steak de seitan, des légumes surgelés façon « asiatique » et des nouilles de riz donc hop, j’ai fait tout revenir, j’ai jouté des sauces (aigre douce, soja, sriracha…) et voili, quelques graines de sésames sur le dessus… c’était trop bon ! C’est une recette que j’aime bien faire, qui est très bonne et très rapide.

    Ca faisait déjà plusieurs fois que j’avais vu des recettes de butternut passer sur des chaînes Youtube ou autres blogs ou comptes instagram : je m’en suis donc inspirée et j’ai fait mes propres butternuts farcies (avec une farce à base de haricots blancs, butternut, oignons et carotte bien épicée). J’ai ajouté un peu de cheddar vegan sur le dessus et voilàà c’était juste délicieux !

    Pour finir, voici une de mes photos préférées : une assiette complète trèèèès rapide que je me suis préparé : un reste de potimarron que j’ai écrasé avec des épices, des carottes en boîte et un reste de champi, des pâte de lentille coraille et du cheddar vegan sur le dessus…. WOW c’était trop booooon ce repas tout orange 😉 C’était hyper improvisé mais je m’en suis très bien sortie eheh.

    Le but de cet article était de vous montrer que avec ma mini cuisine, OUI c’est possible de cuisiner, OUI c’est possible de ne pas manger de viande ni aucun produits animaux et OUI c’est possible de se régaler et de ne jamais se lasser et sans que ça coûte un bras de se nourrir. Je ne vous cache pas que cuisiner tout ça m’a pris pas mal de temps, donc je retourne de ce pas travailler lol. Il n’empêche que je suis fière de moi.

    (Je vous rassure je ne mange pas toutes les semaines aussi bien et diversifié ahah je suis humaine aussi, mais j’avoue que je ne manque jamais d’inspiration pour me préparer de bon repas donc j’espère vous avoir transmis un peu de cette inspi).

    N’hésitez pas à me poser des questions ou me demander des conseils pour préparer des petits plats !

    Kiss <3

    Very Good Food, de bons burgers comme à la maison

    Il y a peu de temps je suis allée tester un nouveau restaurant à Lille, restaurant qui a ouvert il a peu il me semble et qui est très bien situé, bien que je ne l’aie jamais réellement remarqué. Il se situe à l’angle entre la place de la République et la rue Gambetta (rue Gambetta = QG des vegans à Lille eheh). J’ai découvert ce petit restaurant via facebook il y a peu et j’avoue avoir été agréablement surprise : la carte est entièrement végétalienne !

    J’y suis allée le soir, il n’y avait pas grand monde et j’avoue que les restaurant n’est pas très visible et sa devanture est toute grise, il faudrait mettre un gros panneau sur le devant pour attirer plus de personnes !!

    L’intérieur est cosy et bien décoré, tout est en bois avec des plantes qui pendent, c’est donc un cadre très agréable et calme.

    La carte était écrite à la main, je vous met donc la photo de la carte que j’ai trouvé sur la page Facebook du restaurant :

    Comme vous pouvez le voir, le restaurant propose une carte par saison, ce que je trouve agréable, comme ça on est sur de manger des produits frais et de saison ! Et puis ça me donnera l’occasion d’aller tester d’autres burgers 😉

    Moi qui suis absolument fan de patate douce j’ai pris un « Ovide » ainsi que des frites de patates douce et de l’eau. Nous avons pris aussi un « VGF » aux haricots rouge accompagné de frites de pommes de terre « classiques » si je puis dire.

    J’ai trouvé les steaks absolument fondants et délicieux, mais aussi originaux, on sentait bien le goût des ingrédients et je n’en avait jamais gouté de tels ! Moi qui ne suis pas fan de faux-mages habituellement, j’ai trouvé que le « cheddar » allez bien avec le burger et que le tout était très bon.

    Concernant les frites, celles de patate douce étaient très bonnes et avaient bien le goût du légume originel, un seul reproche : elles n’étaient peut être pas assez croustillante à mon goût (ceci dit j’ai quand même adoré). Les frites « normales » étaient croustillantes et très bonnes également.

    Les sauces des deux burgers, quand à elles, étaient vraiment bonnes et se mariaient vraiment bien avec les autres burgers, mais surtout j’ai trouvé qu’elles avaient beaucoup de goût !

    Au niveau des prix, comme vous pouvez le constater plus haut sur le menu, ils ne sont vraiment pas exorbitants (c’est quasi le même prix qu’un McDo !), et même très honnêtes. Je me suis régalée, j’ai passé une bonne soirée, la personne qui s’occupe du restaurant est très gentille donc je vous le recommande ! Pour une fois qu’un restaurant végétalien est bien placé et pas démesurément cher vous avez intérêt à y foncer eheh.

    J’espère vraiment pour ce restaurant qu’il va bien marcher et rester longtemps ici, personnellement j’y retournerai pour sur.

    J’ai bien envie de retourner à Very Good Food pour tester le dernier burger, j’ai hâte, il a l’air canon aussi (les nuggets ont l’air aussi tellement bon olala can’t wait) !

    PS : je suis désolée pour la qualité des photos, j’avoue que celle-ci aurait pu être meilleure ! Mais la lumière du soir et du resto ne m’ont pas permis de faire mieux…

    On a testé le St Géran en famille !

    Ça fait un petit maintenant que je n’ai pas écrit ici mais j’avoue que je fais une détox de l’ordi et des réseaux sociaux pendant ce mois d’août…

    Avec ma petite famille nous avions l’habitude d’aller manger dans un restaurant antillais près de chez nous qui s’appelait « Chez Doudou », c’était mon restaurant préféré, j’adorais y aller ! Mais malheureusement ce restaurant a fermé en décembre, ce qui m’a réellement brisé le cœur…

    On a donc regardé où il y avait un restaurant du même genre dans le coin et nous sommes tombé sur le St Géran, situé rue Paganini à Nice, dans une rue pleine de bon petits restos. Nous avons donc décidé d’y aller en famille pour le tester !

    Le restaurant ne paie pas de mine de l’extérieur, il donne même carrément pas envie d’y entrer, et pourtant une fois à l’intérieur l’ambiance est cozy et châleureuse. Le patron du restaurant (aussi serveur) est très sympa, il est venu discuter avec nous entre chaque plats pour nous expliquer certaines choses, et nous a bien expliqué ce que contenaient les plats etc. Le restaurant est bien décoré, joyeux, bref une bonne petite ambiance !

    Le patron nous a, entre autres, expliqué que ce restaurant était un restaurant mauricien, donc servant des plats typique de l’île Maurice, ce qui n’est pas du tout pareil que la cuisine réunionnaise alors que cette dernière se situe vraiment proche. Il est vrai qu’en tant qu’occidentaux on a tendance à se dire que c’est la même chose mais en réalité pas du tout !

    En apéritif, nous avons pris deux cocktails pour pouvoir les tester, un sans alcool et un avec, ils étaient tous les deux très bon, l’un fait avec plein de jus et de la grenadine, l’autre un peu à la manière d’une pina colada mais plus forte en rhum.

    En entrée, nous avons pris deux assiettes d’assortiments et mon père a pris des « hakien de poulet », sortes de nems frits qui avaient l’air pas mal du tout (mais je les aurais bien vu en version végé !!). Dans les assiettes d’assortiment, je me suis régalée avec les gâteaux piment, sorte de petites boulettes de semoule assez pimentée et savoureuses, trempée dans un ketchup mauricien très bon. Sur les assiettes d’assortiments il y avait des accras de morue, des beignets de poulet et petit pois, des gâteaux piment et plein d’autres petites choses comme des crudités ou des pickles de légumes (délicieux !).

    Le patron a vu qu’on aimait bien moi et mon père la nourriture épicée et le piment, il nous a mis au défi et nous a apporté trois type de piments différents : le vert foncé était composé de piment frais, de graines de moutardes et de morceaux de pomme, celui du milieu de citron mauricien et de piment vert, et enfin le rouge était selon le patron très très fort.

    Nous les avons goûté à la suite et franchement ça allait (il faut dire qu’avec mon père on est vraiment fans de piments et on est habitués à en manger, mais je pense qu’il ne nous a pas donné les plus forts et a cru qu’on était des chochottes !).

    En plat principal, j’ai pris une assiette végétarienne. J’avais peu qu’il mette uniquement des légumes dedans, ce qui m’aurait beaucoup déçue… mais non ! Et j’ai été heureusement surprise. Mon assiette était composée de velouté de patate douce, de riz coloré, de cari (curry mais plus fort) de choux chinois et de haricots verts croquants… un vrai délice ! Le cari avait une saveur exquise et vraiment surprenante, j’ai versé le velouté de patate douce sur mon riz, j’ai rajouté du piment et ce fut vraiment succulent !

    Ma mère a pris quand a elle des gambas flambées au rhum sur un lit de choux, légumes et le tout dans un papadum (galettes d’origine indienne, frite et très bonne, une sorte de chips géante quoi). C’était vraiment bien présenté.

    Mon père a pris du gigot d’agneau dans une sauce épicée, et c’était apparemment très bon, et mon frère et ma soeur ont pris du rougail de saucisse qui leur a plu aussi, le tout était accompagné de riz et de légume au lait de coco.

    En dessert j’ai pris une coupe de salade de fruit, assez décevante pour le prix (7€) : elle était assez petite même si elle était bonne, et les fruits n’étaient pas exotiques comme je l’aurai espéré : il y avait de la pomme, de l’ananas et du raisin…

    Mon frère a pris une coupe d’ananas et banane flambée accompagné d’une boule de glacer rhum raisin (son dessert était top) et ma sœur une coupe de glace aussi.

    Le patron nous a offert en cadeau un shot de rhum arrangé comme digestif à la fin du repas : un au gingembre et un à la vanille et au piment. J’ai préféré celui vanille et piment !

    J’étais très contente de notre soirée, le resto était très sympa même si je n’ai pas retrouvé exactement ce qu’il y avait Chez Doudou. J’aime vraiment énormément toutes les épices, les piments et les ingrédients utilisés dans ces cuisines typiques, c’était délicieux et on y retournera !

    Soho Urban Food, ou comment se faire exploser le ventre

    Je veux aujourd’hui vous parler d’un de mes resto incontournable à Lille, auquel j’ai toujours autant de plaisir à aller (à condition d’avoir =&0=&) et qui convient aussi bien aux fans de viande qu’aux vegans, et satisfait tous les goûts et tous les appétits.

    Le principe de Soho est simple : c’est une chaîne de restaurants « urban food » proposant des entrées, plats et desserts à volonté ainsi que des boissons non alcoolisées, et le tout à volonté. Les aliments sont frais, sains et vraiment délicieux.

    Pour les entrées, il y a une grande variété de légumes en tout genre et on peut se composer des assiettes vraiment complètes et très belles et bonnes : des oignons, des poivrons confits, des tomates séchées, des olives, des carottes rappées, de la salade, des pâtes ou du riz ou boulgour froid, des lentilles, des courgettes ou aubergines grillées… mais aussi du pain pita ou encore des oignons fris à ajouter sur le dessus pour donner du croquant (ça me donne l’eau à la bouche rien que d’en parler). Pour assaisonner tout ça il y a différentes sauces proposées : des vinaigrettes au sésame, au piment d’Espelette, au gingembre, de l’huile pimentée ou encore de la vinaigrette classique, et j’en oublie !

    Une fois l’assiette d’entrée passée (j’adore me faire une énorme assiette de légumes, c’est tellement bon et je pourrais en reprendre 35 fois tellement c’est bon et frais) ou les assiettes d’entrée (on peut en prendre autant qu’on veut), on passe au plat : on a le choix entre des pâtes ou une pizza (ou des burgers dans certains Sohos) et entre plusieurs taille : petit ou grand. On se sert de pâte à pizza (il y a également des tranches de pain pour faire des bruschettas), il y a même quelques fois des pâtes complètes au sept céréales qui sont absolument succulentes.

    On se sert ensuite au buffet où il y a tout un tas de garniture à mettre sur nos pâtes ou sur nos pizzas ou bruschettas : des légumes grillés, des légumes frais, du fromage (mozza, cheddar, gruyère ou autre…) des fruits (ananas), des épices (piment doux, fort, curry, basilic) ou de la viande pour les omnivores (chorizo, saucisses, jambon cru ou cuit etc). Bref, de quoi se faire de bonnes pizzas bien garnies ! On peut également se servir de pâte dans une assiette creuse (petite ou grande) et se faire des gratins en garnissant le plat de sauces proposées et autres aliments à notre goût). On place ensuite notre pizza ou assiette de pâte sur un tapis roulant qui passe dans un four et qui ressort… cuite à souhait ! Ce qui est très cool est qu’on peut se faire des pizzas avec différents compartiments et mettre vraiment ce qu’on veut dans la quantité qu’on veut dessus !

    La pâte à pizza est vraiment très bonne, croustillante et savoureuse, et a une épaisseur parfaite. Les ingrédients sont frais et savoureux.

    A chaque fois j’aime me faire une énooorme pizza remplie de légumes (aubergine grillée, maïs, poivrons, piment, oignons etc avec de la sauce tomate et de la mozza. Mes pizzas sont même parfois impressionnantes mais j’arrive toujours à les terminer tellement elles sont bonnes hihi.

    Côté boissons, un certain choix est proposé à volonté (les boissons non alcoolisées) : des limonades natures ou parfumées à la violente par exemple (la couleur est d’ailleurs drôle), des sodas ou des jus ou encore de l’eau gazeuse ou plate.

    Un jour où j’y suis allée le restaurant proposait même des boissons « détox » et des thés glacés très bon, le tout compris dans la formule à volonté. Concernant les boissons alcoolisées et de cocktails qui se vendent au verre ou au litre à partager avec des amis. Elles sont très bonnes mais payantes et non comprises dans la formules, cependant la carte est vraiment immense et l’éventail de choix est très large.

    Pour terminer, en dessert (même si c’est rare d’avoir encore très faim à ce stade), Soho propose des sortes de yaourt glacé à la vanille ou au chocolat, sur lequel on peut ajouter divers copeaux de céréales, de chocolat etc. Il y a également un grand choix de fruits (mangue, melon, ananas, litchi selon les jours et les saisons).

    Enfin, concernant le cadre et le décor du resto, j’ai pu tester les Soho de Lille et de Villeneuve d’Ascq et ils étaient tous deux top : une bonne ambiance avec de la musique, un décor très sympa et qui paraît assez classe, de la musique… Bref tout ce qu’il faut pour passer une bonne soirée !

    Mes sauces de pâtes (2) : la sauce façon curry aux pois chiches et aubergine

    J’adore vraiment les pâtes et donc toutes mes recettes préférées (ou presque) en salé tournent autour des pâtes et de leurs sauces (chose que je préfère dans un plat de pâtes). aujourd’hui je reviens avec une deuxième recette de sauces de pâtes.

    Voici donc aujourd’hui une autre de mes recettes phares, que j’adore faire le soir en rentrant chez moi, c’est tellement bon ! Il faut savoir que cette sauce peut s’adapter et peut également se manger avec du riz, du quinoa ou toute autre céréale.

    Les ingrédients (pour 2 personnes) :

    • 1 brique de lait de coco
    • 2 aubergines moyennes (ou une seule selon les goûts), la recette marche aussi avec des carottes
    • 1 gros oignon
    • Une boîte de conserve moyenne de pois chiches ( environ 400 g)
    • Environ 5 poignées de pâtes au choix
    • Du curry, du sel, du piment chili

    =&0=&

  • Dans une poêle à wok faites revenir l’oignon puis les aubergines préalablement coupées en cubes, dans un peu d’huile d’olive.
  • En attendant, faites bouillir l’eau pour les pâtes
  • Une fois le tout bien doré (remuer souvent afin que ça ne crame pas), verser le lait de coco avec un eu d’eau et du curry.
  • Saler et épicer selon vos goût (ajouter le piment si vous aimer quand c’est bien épicé, attention à ne pas trop en mettre).
  • Laisser cuire, bien remuer, ajouter de l’eau si nécessaire pour ne pas que la sauce cuise de trop et qu’elle garde une bonne consistance (ne pas hésiter aussi à baisser le feu).
  • Une fois les pâtes cuites, les verser dans la casserole où se trouve la sauce.
  • Remuer le tout afin que les pâtes s’imprègnent de sauce
  • Servir dans une assiette légèrement recourbée ou un bol et laisser un peu refroidir avant de déguster
  • Lire la suite

    La Torre : un restaurant italien… vegan ?

    Etant sur divers groupes vegans dont un pour les vegans de la métropole lilloise (Vegan Family – Lille), de nombreuses adresses et photos fusent sur le groupe et cela me faisait très envie. J’avais ce resto pour cible depuis pas mal de temps maintenant, et ayant eu ma première paie jeudi j’y ai foncé, pour fêter entre autre, la fin de mon premier mois de travail et la validation mon année à Sciences Po.

    Comme je le dis souvent, je tiens à souligner que la gastronomie et la cuisine vegan est non seulement intéressante de par son aspect politique (auquel on adhère ou non et avec divers nuances), mais également d’un point de vue purement culinaire : je la vois comme un défi constant à relever, un champ des possibles immense, qui nous pousse à créer sans cesse, tester et goûter de nouvelles saveurs.

    Si vous n’êtes pas vegan (je ne le suis moi même pas), ne voyez donc pas la cuisine vegan comme quelque chose contre vous mais prenez plutôt cela comme si c’était la cuisine d’un autre pays, d’une autre civilisation, qui vous offrait plein de nouvelles choses à découvrir ! Remplacer les œufs, la viande ou les produits laitiers pousse à tester des produits inhabituels et très intéressants nutritivement et gustativement : ça me passionne réellement.

    Après cette petite explication et incitation, passons au restaurant. Celui-ci s’appelle « La Torre », situé à Wasquehal, à proximité de Lille (accessible en métro ou en tram très facilement). Le restaurant est très mignon, aussi bien de l’extérieur que de l’intérieur.

    On a le choix de manger à l’intérieur au rez de chausser ou à l’étage, dans la véranda ou bien sur la terrasse en cas de châleur et de beau temps. Ce restaurant a une particularité, c’est de proposer non seulement des produits typiquement italiens, mais également de proposer une carte entièrement vegan.

    La carte donnait vraiment envie de tout goûter ! ça me réjouit de savoir que quelqu’un de vegan puisse aller manger italien sans galérer ou se demander s’il va y avoir du fromage ou de la viande.

    Nous,nous nous sommes mis sur la terrasse vu qu’il faisait très bon et beau. Nous avons débuté par une entrée : les antipasti (entrées à l’italienne, petites choses à grignoter) à partager, vegan bien évidemment. C’était une belle planche généreusement servie, de charcuteries végétaliennes (chorizo ou autres faits de tempeh, seitan et bien arômatisés. Il y avait également des tomates, de la roquette vinaigrée et des gressins tout chauds sortant du four avec du houmous de betterave tout violet (vraiment excellent wow). Le tout allait vraiment bien ensemble et était très bien présenté, on a adoré !

    En plat principal, après avoir longuement hésité et eu envie de tout tester, nous avons opté pour deux pizzas différentes afin de faire moitié-moitié : une hawaïenne et une El Mundo (on peut voir leur composition sur la carte ci-dessus).

    Les pizzas étaient vraiment bien garnie et la pâte vraiment délicieuse, fine et moelleuse sur les bords à souhait. De plus, elles étaient vraiment très belles et très colorées et les produits frais et savoureux… bref, j’ai réellement adoré !

    Niveau saveur, la pizza hawaïenne était vraiment succulente : un mélange de sucré et salé caramélisé avec une touche d’acidulé, vraiment délicieux ! On aura vraiment dit du cheddar dessus et le véritable fromage ne manquait absolument pas.

    La « Del Mondo » était également très bonne, avec une nuance malheureusement : la mozzarella végétale n’était vraiment pas à mon goût ! N’étant pas fan de fromage de base, et je trouve qu’elle avait un goût étrange qui se rapprochait trop d’un fromage classique que je n’aime pas et n’avait pas du tout le gout de mozza… De plus, elle n’avait pas du tout fondu sur la pizza et avait plutôt une texture d’oeuf dur… Heureusement qu’on a pu enlever les morceaux et profiter de la pizza sans, car elle était vraiment délicieuse elle aussi !

    Nous n’avons pas fini nos pizzas par manque de faim (une suffit largement après une entrée, pour deux personnes), nous avons donc demandé une boîte à emporter (et nous avons dégusté les restes le lendemain : toujours aussi bons !).

    Pour finir, en dessert, nous avons pris un thé gourmand à partager : des petites choses à déguster : une boule de sorbet à la poire, de la chantilly maison et une crème à la fraise. C’était vraiment très bon, parfait pour terminer ce bon repas sur une note sucrée. Pour les thés/tisane, on nous a amené carrément le coffret Kusmi Tea avec un tas d’infusions aux choix, qui nous tentaient plus les unes que les autres. ça a fait plaisir d’avoir un grand choix comme ça !

    En bref, nous avons passé une excellente soirée dans un cadre très agréable, avec une équipe très sympathique et à l’écoute. C’était vraiment bien de pouvoir tester des plats entièrement vegans au restaurant ! Et j’espère vraiment que cela va se développer plus en France parce que merci les restos qui proposent uniquement des plats carnés et lorsqu’on dit que l’on est végétariens nous disent « si vous voulez j’ai du poisson » (LOL).

    Le seul reproche que je pourrais faire est le fait que les cartes vegan et omnivores étaient séparées : or pourquoi quelqu’un qui mange habituellement de la viande ne pourrait-il pas vouloir tenter l’expérience vegan par curiosité ? C’est comme si ces deux régimes étaient séparés or je trouve ça dommage de réduire le choix des omnivores et de penser qu’il ne testeront jamais…

    Les pizzas et les plats étaient très bons et j’avoue que les goûts et les couleurs étaient vraiment très « exotiques » et inhabituels : ce qui fut réellement déstabilisant. Ce qui fut cependant une bonne et belle expérience ! J’ai hâte d’y retourner pour tester les autres pizzas 😉

    Cliquez ici pour accéder au site du restaurant !

    Le seitan : une nouvelle viande ?

    Ça fait un petit bout de temps maintenant que je me balade sur des sites de recettes (végétariennes ou vegan) ou bien des chaines YouTube et je vois de plus en plus de gens qui utilisent le seitan. Le seitan est un aliment fait à base de gluten de blé (cliquez ici pour en savoir plus sur le seitan, son histoire et sa préparation).

    J’en profite pour vous conseiller le site de « Vegan pratique« , vraiment très intéressant et complet, qui explique bien et propose des recettes simples aux débutants ou curieux des régimes végétariens ou végétaliens.

    On vente partout son goût, sa simplicité, sa richesse en protéines et sa capacité à être un excellent substitut de viande : j’ai donc voulu tester ça par moi même.

    Je suis allée acheter de la farine de gluten de blé bio au magasin Végétal et vous rue Gambetta à Lille, mais on trouve aussi cet ingrédient en magasin bio. La recette est très simple : pour 4 steaks moyens j’ai versé 100 g de farine avec 10 cL d’eau dans un saladier, ainsi que de l’ail et des herbes de Provence. J’ai malaxé le tout jusqu’à obtenir une belle pâte homogène et pas collante du tout.

    J’ai découpé la pâte en 4 steaks de mêmes taille, que j’ai étiré un peu avec mes mains. Je les ai fait cuire 50 minutes dans un bouillon de légumes jusqu’à ce qu’ils adoptent la texture parfaite.

    J’ai mis les steaks dans leur bouillon, le tout dans un tupperware en verre, afin qu’ils conservent leur texture et j’ai mis au frigo.

    Je n’ai pas encore testé beaucoup de recettes (je partagerai mes préférées sur le blog) mais j’ai testé de me faire une sorte de sandwich-kébab vegan. La recette est très simple et le résultat juste bluffant.

    J’ai pris un gros steak de seitan, je l’ai coupé en petites lamelles très fines (comme la viande dans un kébab). Je les ai fait revenir à la poêle avec un filet d’huile d’olive et des épices à chorizo.

    J’ai fait réchauffer une faluche au four (mon pain préféré mais on peut utiliser tout type de pain selon les goûts, comme du pain complet ou de la baguette), pour qu’elle ne soit pas trop grillée mais juste fondante. J’ai préparé en attendant une sauce : un demi yaourt de soja, du curry et de l’ail ainsi que du jus de citron (mais on peut mettre ce que l’on veut dedans, style de la menthe ou autre).

    J’ai étalé la sauce sur le pain, ajouté quelques rondelles de tomates, une feuille de salade histoire de mettre un peu de couleur et de verdure et j’ai déposé par dessus mes morceaux de seitan, préalablement revenus et épicés façon chorizo.

    Les morceaux de seitan ont une odeur incroyable et leur goût comme leur texture ressemble vraiment à celle du poulet ou de la viande dans les kébabs). De plus, avec la sauce au yaourt et les légumes on aurait vraiment dit un kébab ou du moins un sandwich à la viande, mais en largement plus sain et meilleur ! Les épices se mariaient parfaitement entre elles et le piquant des épices sur le seitan étaient apaisées par le yaourt, donc le top !

    Je vous met une petite photo de ma réalisation ci-dessous mais c’est uniquement pour vous donner une idée du final (on a vu mieux comme photo hihi).

    C’est donc la seule manière dont j’ai pu goûter le seitan mais je compte bien tester d’autres recettes et assortiments : du bœuf bourguignon cet hiver (ça marche très bien apparemment), avec des nouilles de riz et mariné dans la sauce soja ou teriyaki…

    Hâte de l’intégrer à tout un tas de plats !

    Recette de la quiche à la ratatouille

    Je reviens aujourd’hui avec une recette que je tiens de ma Maman (la meilleure cuisinière eheh) et qui est très facile et rapide à faire, et vraiment délicieuse !

    Sans plus tarder passons à la recette :

    Ingrédients (pour une quiche) :

    • Une grosse boîte de ratatouille/un gros bocal de ratatouille
    • du parmesan
    • une ou deux boules de mozzarella (en fonction de la taille du plat à tarte et du nombre de personne)
    • Environ 5 œufs
    • Des herbes de Provence, de l’ail, du piment d’espelette
    • Une pâte feuilletée

    Recette :

  • Dans un saladier, casser les œufs, verser la boîte de ratatouille, saler, assaisonnez avec les herbes et le piment puis remuez.
  • Étaler la pâte feuilletée dans un plat à tarte
  • Verser le mélange dans le plat
  • Couper la mozzarella en tranche et la disposer sur le dessus de la quiche
  • Saupoudrez de parmesan
  • Enfournez au four à 180 degrés pendant 30 à 50 minutes (cela dépend de la taille du plat, il faut régulièrement surveiller !).
  • Lire la suite