Un bon plat d’été : mes courgettes farcies à la provençale

Helloooo ! Je reviens après une petite semaine de pause sur le blog, pause dont j’avais grandement besoin pour avoir le temps d’écrire, de cuisiner et de vous proposer du contenu que je trouve intéressant et utile.

Aujourd’hui revoilà donc Froutchie. Je veux vous présenter une recette que j’ai réalisée récemment car c’est enfin la saison des courgettes et que j’ai la chance d’avoir de belles courgettes du potager chaque jour. J’expérimente donc pas mal de choses : des tartes, quiches, sauces… Et des courgettes farcies. Je mange généralement assez peu de légumes farcis, c’est en partie du au fait que je n’ai jamais adoré ça quand j’étais plus jeune (je n’ai donc pas l’habitude d’en manger ou d’en cuisiner), mais c’est toujours un vrai plaisir d’en cuisiner et d’en manger !!

La recette que je vais vous présenter est vraiment facile, elle demande un peu plus de temps que d’habitude mais c’est vraiment faisable même quand on étudie ou qu’on travail. Vous allez juste avoir besoin d’un four, il est vrai qu’on peut difficilement faire autrement.

Ingrédients (pour 3 personnes environ) :

  • 3 courgettes moyennes
  • 2 oignons blancs
  • 100 g de petites ou moyennes protéines de soja texturées (qu’on va appeler ici PST)
  • 200g de purée de tomate
  • 1 c. à c. de paprika
  • 1 grosse gousse d’ail frais ou à défaut 2c. à c. d’ail semoule/déshydraté
  • Herbes de Provence
  • Eau
  • Sel, poivre
  • Optionnel : de la mozzarella vegan/autre fromage végétal qui fond bien

Étape 1 : préchauffez le four à 180°C

Étape 2 : Rincez les courgettes, coupez les courgettes « classiques » deux dans la longueur et si cous avez une courgette ronde, retirez le dessus et si elle est très grosse coupez la en deux dans le sens de la longueur.

Étape 3 : Evidez les courgettes farcies l’aide d’une cuillère à soupe, normalement cette étape se fait facilement et la chair se retire sans trop d’effort.

Étape 4 : Placez la chair des courgettes dans un bol et conservez-la pour la préparation de la farce qui va suivre.

Étape 5 : Disposez les courgettes sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson et enfournez pour une dizaine de minutes (cela va rendre les courgettes plus fondantes !)

Étape 6 : Dans un saladier versez les PST et recouvrez les d’eau bouillante puis couvrez après avoir légèrement remué. Laissez gonflez environ 15 minutes.

Étape 7 : Dans une grande poêle, faites revenir les oignons épluchés puis émincés dans un filet d’huile d’olive. Remuez jusqu’à ce que les oignons soient dorés.

Étape 8 : Ajoutez la chair des courgettes après l’avoir grossièrement découpée en morceaux. Remuez et laissez cuire quelques minutes.

Étape 9 : Une fois les PST rehydratées, égouttez-les et versez-les dans la casserole. Remuez.

Étape 10 : Ajoutez la sauce tomate, le sel, le poivre, l’ail pressé, les épices, un verre d’eau tiède ainsi que les herbes de Provence puis mélangez bien le tout et laissez cuire sans couvrir pendant quelques minutes.

Une fois que votre farce a un bel aspect (ni trop liquide ni trop « dur »), et un goût qui vous convient (n’hésitez pas à goûter et à ajuster les assaisonnement comme il vous convient), coupez le feu.

Étape 11 : Sortez les courgettes du four, remplissez-les de farce à l’aide d’une cuillère à soupe ou d’une petite louche. Garnissez les bien !!!

Optionnel : j’ai décidé d’ajouter quelques tranches de mozzarella végétale sur le dessus pour que ça fondé et gratiné à la cuisson, mais si vois n’en avez pas c’est aussi très bon sans !

Étape 12 : Enfournez le tout à 180°C pour environ 30 minutes. Attention, ici mes courgettes étaient petites ou moyennes donc si les votre sont plus grosses, vous pouvez pousser la cuisson jusqu’à 40 ou 45 minutes (à condition de venir voir régulièrement ce que ça donne !!)

Et voilà le résultat ! Alors ok ce n’est pas super sexy comme ça sur la plaque de cuisson et je m’en excuse, mais ça sentait super bon et je trouve que ça donne quand même envie !

Je vous recommande d’accompagner ces courgettes farcies d’un peu de sauce piquante de votre choix (pour celleux qui aiment), et de boulgour/riz/semoule parce que je trouve que ces céréales vont hyper bien avec, et absorbe l’éventuel jus qui pourrait rester dans les courgettes.

Ci-dessous j’ai accompagné la courgette farcie avec de la semoule et un peu de lentilles, de la salade verte assaisonnée (il en va sans dire), sur laquelle j’ai déposé quelques tranches de mon fromage végétal maison, façon un peu feta, c’était délicieux.

La courgette est fondante mais pas trop juteuse, la farce a bien du goût et elle est bien épicée, on retrouve les saveurs de l’été… Et les protéines de soja texturées donne vraiment l’impression que c’est de la « viande » hachée comme dans la plupart des forces réalisées avec des animaux. Les PST donnent une excellente texture au plat et s’imprègnent des épices donc c’est vraiment excellent.

Vous pouvez les manger aussi bien chaudes que froides, je trouve que le plat est très bon dans les deux cas ! C’est juste plus agréable quand on meurt de chaud, de ne pas manger quelque chose de brûlant mais bon…

Voilà voilà, j’espère que cette recette vous aura plu et qu’elle vous aura donné faim et/ou envie de la tester ! Si c’est le cas n’hésitez pas à me le dire ou à m’envoyer des photos de vos réalisations parce que j’adore et que ça me fait trop trop plaisir.

N’hésitez pas non plus à partager cet article sur les réseaux ou à vos proches qui seraient potentiellement intéressé.e.s, c’est toujours bien de donner des idées de plats végans et ça sert toujours 😉

Je vous souhaite bon courage pour tout, prenez soin de vous et mangez bien. Bisous <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *