Prague, ou comment se régaler dans la capitale tchèque

Cet article est le dernier article que je publie en étant en vacances 🙁 ouin. Je réalise à peine qu’un nouveau semestre m’attend. J’ai tellement voyagé pendant le mois qui vient de s’écouler, plus que dans toute ma vie : j’ai vu des choses merveilleuses, revu ou vu des ami.e.s qui me manquaient beaucoup, découvert pleiiiiin d’endroits, de personnes, de villes, des restaurants et c’était juste dingue, dingue, dingue.

Après Bratislava (capitale slovaque sur laquelle j’avais publié un article il y a quelques temps), je me suis rendue à Prague (capitale de la République Tchèque) fin janvier, et je voulais absolument vous parler un peu de cette magnifique ville, mais surtout de ce que j’ai pu y manger.

J’ai été tout simplement charmée par cette ville. Les bâtiments sont imposants, beaux, propres, les façades resplendissantes, colorées… Partout où l’on pose son regard, on est émerveillé.e. C’est tout simplement incroyable. J’aurais pu m’y promener des jours et des jours sans m’en lasser, et sans que la beauté ne s’épuise… Mon blog étant un blog de cuisine, je vais surtout vous raconter ce que j’ai mangé, afin que vous puissiez avoir quelques endroits où vous rendre si vous avez aussi la chance d’y aller un jour. Je vais cependant essayer d’y ajouter quelques photos que j’ai prises là-bas, et que j’aime beaucoup. C’est parti !

Des façades en face de l’horloge astronomique.
La Tour de la Poudre (Powder Tower), appartenant à l’ancien rampart autour de la ville.
Lors d’une balade au coucher du soleil le long de la Vltava (rivière passant à Prague)
La maison dansante, bâtiment art nouveau assez réputé

Les trois jours que j’ai passés à Prague ont été glacials, il a fait entre 0 (au plus chaud) et -9 (au plus froid). La plupart du temps, même la journée, la température était négative… Je partais donc au lever du soleil et je rentrais à l’auberge de jeunesse, au chaud, au coucher du soleil…

J’ai séjourné dans une auberge de jeunesse à deux pas du centre, que j’ai énormément aimée et qui s’appelle Art Hole Hostel. Les prix sont dans la moyenne pour une nuit en auberge à Prague, les espaces communs étaient bien aménagés et confortables, les chambres étaient agréables, et j’y ai rencontré pas mal de personnes vraiment cool qui voyageaient également seul.e.s !

Le premier soir, après avoir passé l’après-midi à explorer les rues autour de la Place principale, à regarder les monuments s’illuminer, et marcher le long de la rive en regardant le château dans le coucher de soleil, je suis allée dans le premier kebab venu car j’avais super faim (les falafels me font l’effet d’une mouche qui voit de la lumière ahah). J’ai pris une galette falafels, j’ai eu un thé gratuit qui était très bon et les gars qui tenaient le kebab étaient vraiment cool. Le prix des kebabs falafels en République tchèque tourne autour de 4€ (si on convertit), ce qui est moins cher qu’en France, mais un peu plus cher tout de même qu’en Slovénie et en Slovaquie… Mais bon, on dit oui quand même.

Il y avait plein de crudités fraîches dedans, une bonne sauce à la fois pimentée et sucrée (aigre-douce) dedans, des falafels tous chauds… Après une aprem dans le froid à marcher et à se geler les pieds, ce fut un régal absolu ahah. Comme vous le savez, j’aime énormément les kebabs falafels, parce qu’on trouve généralement des kebabs un peu partout (encore plus en Europe de l’Est, et ceux-ci proposent beaucoup plus de falafels que ceux qu’on trouve en France), ce n’est pas cher, c’est complet, c’est sain, ça cale bien… et surtout : c’est délicieux ! Donc très pratique en voyage…

Autre chose très très cool dans mon auberge de jeunesse : les petit-déjeuners étaient compris dans les prix (ce qui est vraiment très pratique) : on avait chaque matin un buffet avec du pain, des céréales, de la confiture, du café, du thé, des fruits frais… C’était simple mais efficace ! De plus, chaque soir, un dîner était préparé par la cuisinière de l’auberge et on pouvait s’inscrire à la réception. Je n’ai pas testé car les plats étaient végétariens et pas vegans et que je me suis préparé mes propres plats, mais j’ai trouvé ça vraiment cool ! Il y a eu entre autre des burgers végé, des lasagnes végé... à chaque fois avec un dessert ! donc trop bien on applaudit l’initiative).

Un midi, je suis allée tester un restaurant végétarien/vegan très cool, que mon amie Iloé m’avait conseillé, dans le centre ville, qui s’appelle le Lehka hlava. (Je vous mets en lien l’article qu’Iloé a écrit sur Prague, il est super intéressant et donne un bon aperçu de la ville si vous prévoyez de vous y rendre) Une de mes colocataire tchèque me l’avait aussi recommandé, donc je m’y suis rendue en descendant de la tour Petrin, qui domine la ville sur une colline.

Le Lehka hlava est un restaurant un peu spécial, qui est alternatif, et propose des repas… hm je dirais en pleine conscience, dans un environnement très sain et très agréable (je vous laisse voir ça sur le site ou sur mes photos hihi).

Je vous mets ci-dessous une photo de la carte, je pense qu’il faudra beaucoup zoomer pour lire, mais je pense aussi que vous pouvez facilement retrouver leur menu sur le site internet ! Je vous ai mis le lien 🙂

L’intérieur du restaurant, super mignon !
Cette salle du restaurant était incroyable, on avait l’impression de manger en dessous d’un ciel étoilé !

Le restaurant propose plusieurs plats végétariens et vegans assez originaux. J’avais eu si froid le matin que je voulais prendre quelque chose de bien chaud et réconfortant.

En entrée, j’ai choisi la soupe du jour, qui était vraiment très bonne, bien crémeuse et pas fade du tout. Je ne sais pas exactement quels légumes étaient dedans mais je pense qu’il s’agissait de carottes, de courges et d’autres légumes (possiblement), à la couleur orange… Bref, en tout cas, c’était super super bon, et bien chaud, c’était parfait.

En plat, j’ai voulu goûter un plat typique tchèque en version végane. Il s’agissait de morceaux de seitan grillés et marinés, accompagnés de pommes-de-terres rôties et de chou rouge mariné.

L’assiette était énorme, le plat était super bien servi. Les morceaux de seitan étaient tout simplement excellents, on aurait vraiment dit de la viande, c’était limite flippant ! La sauce enrobant les morceaux était incroyable, le tout était parfaitement grillé. Les pommes-de-terres étaient fondantes, relevées, bien salées, le chou rouge aussi était super bon et bien cuit… Sur le dessus, ils ont ajouté quelques oignons frits, ce qui ajoutait une petite touche croquante, c’était TROP bon.

Je peux vous dire que quand on meurt de froid, ce genre de plat remonte le moral et permet d’affronter le reste de la journée en toute tranquillité ahah, c’était troooooop miam.

Bon, pour entrecouper un peu les photos de nourriture (même si on adore ça hein), voici quelques photos de la place principale de Prague, que j’ai trouvée : splendide et majestueuse (c’est vraiment le mot – majestueuse). J’ai eu beaucoup de chance, car même s’il a fait très froid, la plupart du temps que j’ai passé à visiter la ville était ensoleillé ! Donc la beauté des bâtiments ressortait encore mieux hihi.

La fameuse horloge astronomique, absolument magnifique et incroyable.
Autre vue de la Place principale de Prague. En arrivant sur la place, on ne peut qu’être frappé.e par tant de beauté c’est juste wow wow wow.

Lors d’un des après-midi que j’ai passé à Prague, j’ai fait une visite guidée du château avec un guide vraiment sympa, qui était vegan ! Je lui ai dit que je l’étais aussi, on a un peu discuté, et il m’a recommandé son restaurant préféré qui est juste derrière la place principale et qui s’appelle le Maitrea. Je suis donc allée le tester le jour suivant, car il m’intriguait beaucoup et que – d’après les dires du guide – il était vraiment très très bien.

Il y a un plat du jour qui varie en fonction du jour de la semaine où l’on vient y manger. Malheureusement, le jour où j’y suis allée, le plat n’était pas vegan. Cependant, j’ai trouvé le concept assez chouette, et les plats intéressants (et convertis en euros, les prix des menus étaient vraiment raisonnables !).

L’intérieur du restaurant était vraiment très beau, et je soupçonne que celui-ci soit affilié au Lehka hlava, parce que les ambiances étaient assez similaires, même si différentes.

Le midi où j’y suis allée, même si c’était en pleine semaine, le restaurant était bondé (ça fait plaisir à voir tout de même hihi). On m’a donc emmenée à une table qui était un peu au fond de la salle, mais qui était vraiment cool, je vous laisse regarder la photo pour vous faire une idée ! J’avais une belle vue sur la salle, c’était sympa.

J’ai encore pris une soupe parce que -surprise – j’étais encore congelée après avoir marché toute la matinée. J’ai goûté celle de petit pois avec de la crème végétale et elle était excellente ! Je l’ai trouvée très originale, très réconfortante et je pense que j’essaierai de la reproduire prochainement !

En plat principal, j’ai vu que le restaurant proposait encore un plat typique tchèque, différent de celui que j’avais goûté la veille, je me suis donc jetée dessus hihi, et je n’ai absolument pas été déçue. Il s’agissait du fameux goulasch, qu’on retrouve dans de nombreux pays d’Europe de l’Est (et que j’adorais quand je mangeais encore de la viande), mais en version végane, avec du seitan à la place du boeuf.

Encore une fois, l’assiette était immense (pour mon plus grand bonheur car j’étais affamée). Les pommes-de-terre étaient parfaitement grillées, légèrement épicées et relevées, toutes fondantes et tendres… Le goulasch de seitan était lui aussi excellentissime : la sauce était délicieuse, pas trop liquide ni trop épaisse, le seitan lui-même était excellent, et le tout mélangé avec les pommes-de-terre légèrement écrasées à la fourchette... MIAM.

J’ai même pris une photos de l’intérieur d’un morceau de seitan tellement j’étais bluffée : la texture était incroyable, on retrouvait le côté filandreux du boeuf, et le goût était assez prononcé, le seitan n’était pas du tout élastique ou écoeurant, c’était vraiment très très réussi et très très bon. + c’était bien relevé avec quelques rondelles de piments sur le dessus : bref, parfait.

J’ajoute que dans ce restaurant, les serveuses et serveurs étaient très sympathiques et parlaient bien anglais, et iels m’ont laissée lire un bon bout de temps tranquille après mon repas, sans me dire de partir, donc c’était vraiment cool de pouvoir rester un moment dans cette ambiance sympathique !

Je recommande donc vraiment ce restaurant si vous allez à Prague, les prix pour les plats travaillés, très bons, beaux et bien servis sont super attractifs et vous ne serez vraiment pas déçu.e.s !

Pour le reste des repas, j’ai utilisé la grande cuisine à disposition dans mon auberge de jeunesse. Il y avait pas mal de place pour cuisiner, un grand frigo pour mon étage, le matériel de base… Ce qui m’a permis de manger pour pas trop cher après avoir fait quelques courses en fin de journée !! (J’aime beaucoup manger des tartines de houmous avec des haricots blancs à la tomate que j’achète en boîte, et des champignons ahah, c’est vraiment ma base en voyage parce que c’est simple, bon et rapide… Je trouve ça super qu’il y ait des cuisines dans les auberges !!

Voilà voilà, c’est tout pour l’aspect nourriture ! Mais avant de vous laisser, voici quelques photos de Prague, d’en haut, d’en bas, parce que cette ville est majestueuse quel que soit le point de vue adopté, et où que l’on se trouve.

La vue sur la ville depuis le château…
La vue depuis la Tour Petrin ! Il faut bien grimper pour y avoir accès, mais si on a la chance d’y arriver, et la motivation, ça en vaut vraiment vraiment la peine !!!
La vue depuis la tour astronomique du Klemetinum, bibliothèque baroque de Prague, c’est impressionnant et j’en recommande vivement la visite même si celle-ci coûte un peu cher !
Le mûr Lennon, un emblême de Prague ! Rempli de street art, de graffiti, prônant la paix et la tolérance… c’est à voir !

J’espère que cet article vous a plu et intéressé.e.s, et surtout que vous avez déjà ou que vous aurez la chance de vous rendre un jour dans cette ville magnifique ! Si vous avez des questions ou autres recommandations véganes, n’hésitez pas à les noter en commentaires, et n’hésitez pas à partager cet article à des personnes véganes ou non, qui seraient potentiellement intéressées !!!

Prenez soin de vous, une bonne partie de l’hiver est déjà passé, il faut tenir. Mangez bien, couvrez-vous bien, et à la semaine prochaine pour un article qui donne bien faim ! Des bisous de l’Est <3