Ma recette de « blanquette » végane : un plat mijoté qui réchauffe et réconforte

Bon, il reste UN seul jour de février. Je ne sais pas si vous vous rendez compte mais… le mois de février est bientôt fini ? J’ai envie de dire « encore » et en même temps « il est temps » ahah. Bientôt mars, bientôt le printemps qui va pointer le bout de son museau, mais pour le moment nous sommes encore en hiver… et c’est pour cela que je veux vous présenter aujourd’hui une recette typique de cette saison : ma « blanquette » végane.

Je mets « blanquette » entre guillemets, car très honnêtement je n’ai pas cherché à reproduire à l’identique la recette originale de la fameuse blanquette française… Mais je pense que cette recette s’en rapproche un peu, c’est pour vous donner une idée du goût que ce plat peu avoir (et puis bon, il fallait bien que je nomme ce que j’avais préparé !!).

En ce moment je prends peu le temps de cuisiner des plats très très élaborés, et je ne vais pas vous mentir, je me contente bien souvent de pâtes à la sauce tomate (c’est si bon en même temps)… Mais je ne sais pas pourquoi, j’ai eu un éclair d’inspiration il y a peu, et j’ai décidé de refaire et d’améliorer une recette que je préparais souvent l’année dernière mais que je n’avais même pas présenté ici. Cette recette demande un peu de patience, effectivement, mais si vous avez envie de vous cuisiner un bon plat réconfortant (pour vous-même ou vos proches) je pense que vous en serez très satisfait.e.s !

Si la recette demande un peu de temps, elle est vraiment facile à réaliser ! Il vous faut juste trouver des médaillons de soja (ça se trouve normalement dans presque tous les supermarchés ou en magasin bio). Et puis, c’est toujours agréable de prendre un peu de temps, pour se préparer un bon petit plat qui va nous tenir plusieurs jours !

Ingrédients (pour 3 à 4 portions) :

  • 100 g de médaillons de soja
  • 1 chou blanc de taille moyenne
  • 1 gros oignon
  • 4 grosses carottes
  • 1/2 verre de vin blanc de cuisine
  • Une brique de crème végétale (j’ai pris de la crème de riz)
  • Poivre, sel, herbes de Provence, un demi bouillon de légumes (sans huile de Palme !!)
  • Une cuillère à soupe de tamari/sauce soja
  • Une c. à c. de maïzena

Note : j’ai listé les ingrédients que j’ai utilisé, mais au niveau des légumes, sentez vous libre d’utiliser ce que vous préférez/ ce que vous avez sous la main !!

Étape 1 : Versez les médaillons de soja dans un saladier puis recouvrez les d’eau bouillante.

Étape 2 : Laissez gonfler les médaillons dans l’eau bouillante pendant une vingtaine de minutes.

Étape 3 : En attendant, dans une grande casserole/marmite, versez le chou coupé (plus ou moins finement selon vos goûts) et faites-le revenir dans un filet d’huile.

Étape 4 : Ajoutez 2 verres d’eau, le vin blanc, le bouillon de légumes, l’oignon émincé et les carottes pelées et coupées en gros morceaux.

Étape 5 : Couvrez la casserole et remuer régulièrement pour que les légumes cuisine bien et s’attendrissent.

Étape 6 : Versez le pot de crème dans la casserole, ainsi que le sel, le Poivre, le tamari et les herbes de Provence, la maïzena (oui ça fait beaucoup ahah) et remuez.

Etape 7 : Égouttez les médaillons de soja, et versez-les dans la casserole avec les légumes. Bien remuez et laissez mijoter pendant quelques minutes.

Etape 8 : Voilà, il n’y a plus qu’à prendre une petite cuillère et à goûter pour ajuster votre sauce (ajoutez du sel, du poivre, des herbes de Provence si besoin…).

Je trouve qu’ajouter du tamari dans le plat va légèrement relever le goût, le bouillon de légumes donne une saveur excellente à la sauce, les légumes sont fondants mais pas non plus trop, la texture des carottes contraste avec celle du choux et de l’oignon… Enfin voilà, un plat que je considère comme réussi.

Je sers la « blanquette » avec du riz blanc, la sauce va se mélanger au riz et lui donner un parfum super agréable, à la fois relevé et doux. Vous verrez, la texture des médaillons de soja sont assez incroyable, j’ai adoré (légèrement filandreuse, ça rappelle énormément la viande mais j’ai trouvé ça bien meilleur). C’était la première fois que j’utilisais cet ingrédient et il m’a largement convaincue. Les fois où j’avais réalisé cette blanquette je l’avais faite avec du seitan fait maison (ce qui était très bon aussi : faites selon vos envie !).

De plus, le choux est un légume que j’apprécie énormément et que je n’ai pas souvent l’occasion de manger. Je pense que cette recette est une super bonne manière de faire apprécier les légumes d’hiver à ceux et celles qui n’en sont pas fan.e.s de base… La sauce est vraiment super bonne, toute douce mais très parfumée, et enveloppe parfaitement les médaillons et les légumes… Bref vraiment une bonne recette, qui saura plaire aux personnes véganes comme aux personnes qui ne le sont pas.

La recette est encore meilleure le lendemain, car mieux les légumes, la sauce et les médaillons ont mijoté ensemble et meilleur c’est ! Si vous êtes seul.e.s, je vous conseille de tout de même préparer les portions dans les mêmes quantités que si vous étiez plusieurs, comme ça cela vous tiendra plusieurs repas (vous pouvez même mettre des portions à congeler si vous avez un congélateur !).

Voilà voilà, j’espère que cette recette vous aura donné envie, n’hésitez pas à la partager à des personnes qui seraient intéressées / qui sont véganes et qui ne le sont pas / à des personnes qui aiment la blanquette / à des personnes qui n’aiment pas les légumes d’hiver comme à des personnes qui les aiment……. Bref partagez cet article avec tout le monde quoi hihi. Et si vous testez la recette ou que vous vous en inspirez, n’oubliez pas de m’envoyer des photos !!!!

Je vous envoie plein de courage <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *