Ma quiche d’automne au tofu fumé, potimarron et champignons

Au moment où j’écris cet article, j’écoute la pluie tomber dehors, et je suis tranquillement dans mon appartement en train de siroter un thé brûlant. Il fait gris et presque nuit (alors qu’il est encore super tôt ??) et il pleut, depuis deux semaines, non-stop… mais bon, je suis au chaud, et la vie est plutôt douce.

Il y a quelques jours, j’ai cuisiné une excellente quiche au tofu fumé, potimarron, et champignons. J’avais cette idée dans la tête depuis un moment et que je voulais absolument réaliser. J’ai donc pris un peu de temps pour moi et pour cuisiner en début de semaine, et ça m’a fait un bien fou. La recette est vraiment super bonne et je voulais absolument vous la partager, parce qu’elle est très simple à faire et que ça peut vous donner des idées pour vos repas 😉 Ce qui est bien quand on prend le temps de cuisiner des tartes, gratins ou quiches est qu’on en a pour plusieurs repas, donc OUI ça prend un peu de temps, mais ça en fait gagner le reste de la semaine et ça c’est super cool !

Alors, encore une fois, c’est recette « automnale », comme j’aime le dire, c’est-à-dire que j’utilise des ingrédients qui représentent pour moi la saison, à savoir (vous le savez je pense): la courge, les champignons, le quatre-épices… Je m’éclate à faire mille et un plats avec et c’est toujours aussi bon !

Ingrédients (pour une quiche):

  • Une pâte brisée ou feuilletée végane (déjà faite, ou faite maison, j’ai utilisé cette recette personnellement et ça a très bien marché 🙂 )
  • 200 g (un bloc) de tofu fumé
  • Trois oignons
  • Un bocal de champignon en conserve (environ 220 g) / des champignons frais de votre choix
  • 20 cL (une brique) de crème végétale (j’ai pris de la crème d’avoine, mais faites avec celle que vous avez/la moins chère !)
  • 100 g de chair de la courge de votre choix, précuite (potimarron ici)
  • Ail, sel, poivre, quatre-épices
  • Du fromage végétal de votre choix (râpé ou en bloc), j’ai pris du cheddar

Recette :

Etape 1 : Bon, ce n’est pas tout le temps le cas mais je me suis motivée à préparer ma pâte brisée moi-même, et je suis toujours étonnée de voir à quel point c’est simple. N’hésitez pas à aller voir la recette que je vous ai mise en lien ! La faire soi-même coûte une misère, et c’est vraiment simple (et meilleur !). Si vous n’avez pas le temps ou pas l’envie/la force de la faire vous-mêmes, prenez-en une toute faite, ça se trouve dans tous les magasins !

J’ai donc suivi la recette, fait reposer ma pâte au frigo pendant que je préparais le reste et que je me préparais (je raconte ma vie oups) et voilà, elle s’est super bien étalée, je l’ai ensuite placée dans un moule à tarte.

Etape 2 : Préchauffez votre four à 180°C. Une fois la pâte étalée ou bien positionnée dans votre moule, faites de petits trous au fond à l’aide d’une fourchette et enfournez pendant une quinzaine de minute (pour faire précuire la pâte). Si vous avez des haricots de cuisson, positionnez-les au fond de votre pâte, ça évitera que la pâte fasse des bulles et que les bords se rabattent… Personnellement j’ai fait sans.

Etape 3 : En attendant, épluchez, rincez et émincez les oignons (en assez gros morceaux) et faites les revenir dans une grande poêle, à feu doux, dans un filet d’huile végétale de votre choix.

Etape 4 : Ajoutez ensuite les champignons préalablement rincés et égouttés / lavés et émincés si vous en avez pris des frais

Etape 5 : Faites grillez les légumes, remuez souvent pour éviter qu’ils ne brûlent.

Etape 6 : Coupez le tofu fumé de la façon que vous préférez, personnellement je l’ai coupé en morceaux assez épais (ça rend super bien dans la quiche une fois le tout cuit). Vous pouvez également le coupez en allumettes très fines, en tranches épaisses, en cubes…. Vous choisissez !

Etape 7 : Ajoutez la courge. Vous pouvez au préalable l’écraser légèrement avec une fourchette, mais je l’ai juste mise comme ça, elle a de toutes façons tendance à fondre à la cuisson et à se mélanger à la crème.

Etape 8 : Salez, poivrez selon vos goûts, ajoutez du quatre-épice aussi (plus ou moins selon vos goût, également).

Etape 9 : Ajoutez le pot de crème végétale, et remuez-bien le tout pour que tous les éléments se mélangent bien à la crème. J’ai aussi ajouté quelques morceaux de cheddar vegan afin que ça fonde et que tous les ingrédients s’imprègnent du goûts (et que ça donne une texture juste extra).

Etape 10 : Au bout d’une quinzaine de minutes, lorsque vous voyez que votre pâte commence à dorer, retirez-la du four (mes bords étaient un peu tombés, voilà pourquoi il vaut mieux mettre des haricots de cuisson hihi).

Etape 11 : Versez la préparation de la poêle sur la pâte à tarte, étalez bien afin que toute la pâte soit recouverte et qu’il y en ait partout dans le moule.

Etape 12 : Ajoutez du fromage végétal râpé sur le dessus, je l’ai râpé moi-même à partir d’un bloc. Saupoudrez-le sur le dessus de la quiche afin que ça gratine pour le mieux.

Etape 13 (dernière étape promis) : Enfournez pendant une trentaine de minutes au four ! Surveillez régulièrement afin que le dessus de noircisse pas…

Et voilàààà ! Au bout de 30 minutes la quiche est prête. Vous pouvez la sortir du four et la déguster chaude à peine sortie (en faisant attention de ne pas vous brûler, il en va de soi…) ou bien juste la laisser refroidir et la manger tiède ou froide, j’aime les deux options !

Regardez moi ça arghhhh ça me donne trop faim rien que de regarder les photos !!!! (Heureusement il m’en, reste encore une part au frigo niahahah)

La texture est merveilleuse : la pâte est croquante la garniture est parfaitement fondante. Les ingrédients vont tous parfaitement ensemble, et les gros morceaux de tofu fumé se marient super bien avec les champignons et les oignons fondus. Les saveurs s’équilibrent aussi hyper bien et la douceur du quatre-épice et de la courge réconforte les cœurs glacés par le mois de novembre et sa pluie battante.

J’ai accompagné cette quiche d’une salade facile à faire, mais super originale (que je vous avais déjà montrée, je crois) : il s’agit d’une salade de chou rouge et pomme. Normalement il y a des noix aussi dedans mais je n’en avais pas et je n’avais AUCUNE envie d’aller en acheter ahah. J’ai fait une simple petite vinaigrette, j’ai tout mélangé… et voilà ! C’est super coloré, c’est super bon, c’est plein de vitamines, ça change de la simple salade verte, donc on valide !

On dit bonjour à la plante derrière ! Un article sans elle ne serait rien… J’attends d’ailleurs vos suggestions de nom pour ce petit bébé.

Alors, oui, j’ai préparé beaucoup de salade mais au moins ça m’a tenu la semaine entière (j’en ai mangé une fois par jour à peu près) et c’est vraiment cool d’avoir déjà des légumes/plats frais et cuisinés dans son frigo ! J’ai même emmené de la quiche et de la salade dans des boîtes un midi à la fac, et c’était vraiment hyper réconfortant de manger ça, tout le monde me regardait avec un air jaloux et moi j’étais en train de me régaler hihi.

Enfin voilà, cette quiche/tarte est vraiment HYPER hyper hyper bonne, j’adore, elle est parfumée, épicée, tout l’appart sans bon le quatre-épices quand vous la faites cuire et quand vous la sortez (mes collocs sont ravis je crois ahah) et la déguster est un bonheur.

Voilà voilà ! Je suis vraiment fière de moi d’avoir cuisiné tout ça. ça m’a pris du temps c’est vrai mais au moins, les soirs où je suis rentrée tard après les cours j’avais de la quiche et de la salade à manger, et pas besoin de me prendre la tête en me demandant quoi préparer, ou de passer trop de temps en cuisine certains midi/soirs où je suis pressée et/ou fatiguée.

J’espère que vous aurez envie de reproduire cette quiche/tarte parce que je pense qu’elle le mérite, et je vous assure que vous ne serez pas déçu.e.s ! J’espère qu’au moins, tout ça vous aura donné faim et envie de cuisiner un peu hihi. Si la recette vous plaît n’hésitez pas à la partager à votre entourage aussi, je me dis que ça peut être une bonne idée pour leur montrer qu’on peut manger facilement et vegan (ça peut en inciter certain.e.s à manger au moins un repas sans viande et c’est déjà PAS MAL n’est-ce pas).

Je vous souhaite bon courage pour tout, le mois de novembre n’étant pas le plus facile de l’année je pense qu’on a bien besoin de prendre soin de nous et de profiter des dernières feuilles colorées sur les arbres, tant qu’il y en a encore. Je crois que le temps est moche partout, donc courage : après la pluie vient toujours le beau temps, apparemment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *