Un plat festif et vegan : le seitan bourguignon et ses accompagnements

Les guirlandes de Noël éclairent les rues et les salons, les sapins sont partout et les fêtes sont là : il était donc temps que je vous propose une idée de plat de fête vegan. Il s’agit d’un plat de fête, mais également d’un plat hivernal que vous pourrez reproduire le dimanche midi lors de journées glaciales que nous prépare l’hiver.

Je dois avouer que j’ai toujours eu un peu de mal avec les plats de fête et que je ne suis pas très dinde farcies (encore moins maintenant AHAH), bûches, entrées et repas à rallonge mais BON. Qu’on aime ou qu’on aime pas, être vegan pendant les fêtes ce n’est pas facile, on doit supporter les remarques, mais surtout supporter le fait de voir nos proches se goinfrer de foie gras et de charcuteries diverses et variées… tous les animaux y passent. Je me devais de proposer mon petit plat, ma petite alternative à cette cruauté sans nom que constituent pour la plupart, ces fêtes de fin d’année.

Ce que je vous partage ici est une idée de plat de Noël, mais que vous pouvez réaliser tout l’hiver parce que c’est tellement bon que la faire une seule fois dans l’année serait une privation extrême. Il s’agit……. de seitan… façon boeuf bourguignon ! Il est accompagné de frites de carottes multicolores et d’un délicieux écrasé de patate douce bien épicé… Comment dire… Je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi bon…

Passons tout de suite à la recette parce que j’ai l’eau à la bouche !!!!

Pour réaliser le plat en entier, il vous faudra comme ingrédients (pour deux ou trois personnes):

  • Environ 200g de seitan (personnellement je l’ai fait maison, la recette en cliquant sur le lien), mais vous pouvez l’acheter tout fait
  • 300mL de vin rouge au choix
  • Deux cuillères à soupe de fécule
  • Un bouillon de légumes
  • Du sel, du poivre, des herbes de Provence
  • Des champignons de Paris frais
  • Un gros oignon
  • Une petite boîte de châtaignes pré-cuites
  • Des carottes de toutes les couleurs (jaunes, oranges, violettes…)
  • De la sauce soja salée + de l’huile d’olive + du paprika fumé pour la marinade des carottes
  • Une grosse patate douce
  • Epices « 4 épices » pour la purée

La recette est un peu longue à réaliser, je dois l’avouer (mais comme toutes les recettes de Noël ou de fêtes finalement…), car il faut le temps de bien faire mijoter le ragoût . Néanmoins, elle n’est vraiment pas compliquée à faire, et pas non plus démesurément chère donc voilà ça peut être intéressant !

Recette pour le seitan bourguignon :

  1. Dans une marmite assez grosse, verser l’oignon émincé et le faire revenir dans un peu d’huile d’olive
  2. Ajouter les champignons de Paris coupés en morceaux
  3. Recouvrir le tout d’eau, ajouter le bouillon de légumes et laisser cuire un peu
  4. Lorsque les légumes sont cuits, ajouter le seitan coupé en morceaux ressemblant à des morceaux de bœuf (donc pas trop gros ni trop petits)
  5. Ajouter également les châtaignes dans la marmite, je vous conseille de les émietter grossièrement avec vos mains.
  6. Mélanger le tout puis ajoutez le vin ainsi que la fécule et bien remuer. Le vin est là pour donner tout le goût au plat et la fécule pour épaissir la sauce.
  7. Poivrer, ajouter les herbes de Provence. Si vous en avez c’est mieux de mettre une tige de laurier sauce ou de thym, de sauge… ce que vous avez pour donner du goût au ragoût.
  8. Laisser cuire et infuser le tout dans le ragoût. Recouvrir mais ne pas oublier de remuer et vérifier régulièrement l’état de la cuisson.

Recette pour les frites de carottes :

  1. Enlever la peau des carottes, les laver puis les couper assez finement jusqu’à obtenir une forme de frite
  2. Les placer sur une plaque de four
  3. Dans un verre, préparer la marinade : l’huile d’olive (environ deux cuillères à soupe) et la sauce soja (environ une cuillère à soupe) et le paprika fumé
  4. Verser la préparation sur les carottes, bien mélanger le tout avec les mains (propres il en va de soi)
  5. Faire cuire 40 minutes à 170°C (vérifier régulièrement : il faut qu’elles soient légèrement grillées et fondantes, pas qu’elles crament)

Recette pour l’écrasé de patate douce aux épices :

  1. Éplucher et laver la patate douce, la couper en cube
  2. Faire cuire les cube dans l’eau bouillante ou à la vapeur si vous avez un cuit vapeur ou un micro-onde
  3. Une fois cuits et ramollis, écraser grossièrement les morceaux de patate douce à la fourchette
  4. Ajouter du sel, un peu de poivre si vous le voulez et des épices « 4 épices » pour donner un goût absolument délicieux

Une fois le tout cuit et préparé, disposer tout dans une belle assiette et faites vous plaisir sur la présentation, laissez aller votre imagination 😉

Les morceaux de seitan façon bourguignon ressemblent assez incroyablement à du boeuf c’est vraiment DINGUE et je pèse mes mots. L’avantage ici est que 1) nous n’avons pas tué un boeuf et que 2) il n’y a pas toute la graisse et les cartilage ou la gélatine, choses qu’on trouve habituellement dans les ragoûts avec de la viande et que je trouve assez peu ragoûtantes. La sauce est succulente, épaisse à souhait et bien épicée, parfait pour l’hiver vraiment et pour les fêtes entre autre.

Toutes les épices se marient parfaitement entre elles, l’écrasé de patate douce absorbe la sauce et la saveur est absolument exquise, et tout ça accompagné de frites de carottes… délicieuses et croquantes mais aussi fondantes à cœur…

Si vous décidez de reproduire cette recette, je peux vous garantir que vos invités, votre famille ou vos amis (et vous même) seront surpris et bluffés tellement c’est bon.

J’espère vous avoir donné un peu d’inspi pour les fêtes qui approchent à grand pas ! N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé et à m’envoyer des photos si vous refaites la recette 😉

Petit mot de la fin, mais qui me semble très important et nécessaire. je sais bien que dans nos traditions occidentales, les fêtes de fin d’année riment avec repas de fêtes et riment donc avec viandes à tous les étages, saucissons, dindes, farcis, huitres, poissons en tout genre et charcuteries etc. Néanmoins, la tradition c’est nous qui l’inventons (oui je m’improvise philosophe aujourd’hui), donc à tout moment nous pouvons décider de changer. Je me rends bien compte du changement d’habitude que cela représente mais vraiment je vous assure, on s’éclate tout autant avec du seitan bourguignon qu’avec du boeuf, la cruauté en moins ! Pour les desserts, il est très facile de trouver des recettes véganes simples et tout aussi délicieuses donc je vous invite vraiment à essayer. Il faut vraiment plus voir ça comme un défi que comme une contrainte, et même dans le cas où vous n’avez pas envie de manger un repas 100% vegan réduisez au moins : mangez de la viande une fois dans le repas de fête au lieu d’en manger deux fois, essayer de faire un dessert sans œufs ou produits laitiers, on trouve des recettes très facile sur des blogs ou sur youtube !

J’en profite pour rappeler que le foie gras est quelque chose d’absolument horrible et abominable qui représente une torture pour les oies dans les élevages ou dans les fermes. Il est possible de trouver des alternatives végétales et tout aussi délicieuses dans les magasins bio ou spécialisés dans l‘alimentation végane, ou encore sur internet donc n’hésitez pas à regarder ou à en tester !! Il en est de même pour les pâtés végétaux ou autres tartinades. Les oies, dindes, poules, cochons, vaches et bœufs ont eux aussi le droit de passer un bon Noël en famille et de passer le Nouvel an EN VIE 😉

Après cette petite note, je vous laisse et je vous souhaite un très Joyeux Noël car c’est le dernier article que je poste avant le réveillon ! Profitez bien, mangez bien, et reposez vous <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *