Mes muffins sucrés courge/cannelle et chocolat

L’hiver approche, il va bientôt remplacer l’automne. Les lumières brillent et illuminent les rues lorsque le soleil se couche au milieu de l’après midi. Ça sent bon les gaufres les crêpes et le vin chaud quand on passe près du marché de Noël : bref le mois de décembre est un mois plutôt agréable.

Le mois de décembre c’est aussi le moment où il fait souvent moche et où on a envie de s’emmitoufler sous une couverture, avec un bon thé, un bon livre ou une bonne série et de grignoter de bonnes petites choses réconfortantes. Voici donc aujourd’hui MA recette préférée sucrée de l’automne que je voulais absolument vous partager.

Je me suis inspirée d’une recette de Marie Laforêt, que j’ai modifiée et faite à ma manière. Elle est déclinable en énormément de version et donc peut plaire à tout le monde ! En plus, elle est facile à faire et ne nécessite pas d’ingrédients compliqués, juste un four, certes.

Voici sans tarder la recette de ces petites merveilles que je ne me lasse pas de faire :

Ingrédients (pour environ 7 ou 8 muffins) :

  • 100g de potimarron écrasé (préalablement cuit à la vapeur une vingtaine de minute, avec la peau)
  • 60 mL d’huile neutre (type colza)
  • 200g de farine
  • 100mL de lait végétal au choix (riz pour moi) non sucré
  • 1/2 sachet de levure
  • 50g de sucre roux ou blanc selon ce que vous avez (vous pouvez faire moitié moitié avec du sirop d’érable pour plus de goût mais c’est optionnel)
  • Cannelle, une pincée de sel
  • Du chocolat noir corsé (vérifier qu’il ne contienne pas de lait)

Recette :

  1. Préchauffer le four à 180°C
  2. Dans un saladier, mélanger le potimarron écrasé avec le sucre, l’huile et mélanger
  3. Ajouter ensuite la farine, la cannelle, la pincée de sel et la levure
  4. Mélanger le tout jusqu’à obtenir une pâte homogène et sans grumeaux
  5. Verser la préparation dans des moules à muffins
  6. Enfoncer un carré de chocolat au milieu de chaque moule et recouvrer avec de la pâte
  7. Faire cuire environ 30 minutes (surveiller régulièrement) à 180°C

,

Ces muffins sont à déguster de préférence chauds ou légèrement réchauffés afin que leur cœur reste fondant et que leur texture soit à la fois fondante et croquante. Je vous recommande vraiment d’essayer cette recette : elle est vraiment TRÈS rapide et TRÈS simple.

Les muffins se dégustent aussi bien pendant un goûter seul ou entre ami.e.s ou encore au petit déjeuner avec un bon café ou un bon chocolat chaud avant de partir en cours.

Vous pouvez admirer ci dessous le cœur coulant une fois les muffins réchauffés ou sortis du four :

Pour une petite variante, j’ai testé de réaliser également cette recette mais totalement chocolatée : j’ai remplacé la purée de courge par du chocolat fondu (on peut aussi mettre du cacao à la place) et j’ai ajouté comme dans ma recette de base, un cœur chocolaté et fondant. Bien que je préfère la recette avec la courge (j’en suis une fan absolue), cette variante peut être sympathique pour les personnes qui n’aiment pas la courge (bien que le goût ne se sente pas particulièrement) ou la cannelle, qui ont la flemme de faire cuire la courge ou qui ont tout simplement envie de changer !

Il faut ajouter qu’en plus de cette version au chocolat, on peut très bien remplacer la courge par des carottes râpées, de la patate douce râpée (version originale de Marie Laforêt) ou toute autre purée de légumes ou de fruit. On peut également, au lieu de mettre un cœur en chocolat, choisir d’ajouter des noisettes concassées ou des raisins secs, ou des pépites de chocolat. La recette est vraiment déclinable à l’infini !

Les muffins se conservent bien au frigo pendant quelques jours, néanmoins quand vous voyez qu’ils deviennent un peu durs, n’hésitez pas à les manger émiettés sur du yaourt végétal avec quelques fruits frais coupés par dessus, c’est un bonheur et c’est parfait pour ne pas faire de gâchis.

Cette recette est incroyable, délicieuse, réconfortante et on ne peut pas s’en lasser : vous m’en direz vraiment des nouvelles ! Et je pense que même si l’automne touche à sa fin, je continuerai de la faire pendant tout l’hiver hihi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *